Pioneer termine son premier trimestre de l’exercice 1998-1999 (avril-juin) par un bénéfice consolidé avant impôts et éléments extraordinaires de 1,6 milliard de yens (11 millions de dollars), en bai...

Pioneer termine son premier trimestre de l’exercice 1998-1999 (avril-juin) par un bénéfice consolidé avant impôts et éléments extraordinaires de 1,6 milliard de yens (11 millions de dollars), en baisse de 31,5 %. A la même période l’an passé, le groupe était bénéficiaire de 2,3 milliards. Selon Pioneer, ses mauvais résultats s’expliquent par la chute de la consommation dans les marchés émergents, une concurrence féroce sur les prix de vente et une modification de la réglementation fiscale. (L’Agefi Le Figaro 12/08/1998)