cartes électroniques, Fabmaster envisage de s'introduire sur le nouveau marché. Ayant pour vocation d'aider les grands constructeurs d'équipements électroniques à optimiser la mise en production de...

cartes électroniques, Fabmaster envisage de s'introduire sur le nouveau marché. Ayant pour vocation d'aider les grands constructeurs d'équipements électroniques à optimiser la mise en production de leurs chaînes de montage de cartes électroniques, Fabmaster envisage de s'introduire sur le nouveau marché fin mai, début juin. Parmi ses clients, figurent les plus grands noms de l'électronique. Réalisant 80 % de son activité hors de France, la société a terminé l'exercice 1997 par un chiffre d'affaires de 25,9 millions de F, en hausse de 57 %, et un résultat net de 6,8 millions de F (2,8 millions en 1996). John Maton, son président, très optimiste sur les perspectives de son marché à court et moyen terme, le voit passer de 20 millions de dollars en 1997 à .... 200 millions de dollars d'ici à cinq ans. "Face à cette explosion, nous voulons être prêts. C'est la raison pour laquelle nous sollicitons la Bourse de Paris". (Les Echos - 18/03/1998)