CPR, filiale du Crédit Agricole, et e*Trade, le numéro deux américain du courtage en ligne, viennent de créer une filiale commune baptisée transactions boursières sur Internet. Détenue à 66 % p...

CPR, filiale du Crédit Agricole, et e*Trade, le numéro deux américain du courtage en ligne, viennent de créer une filiale commune baptisée transactions boursières sur Internet. Détenue à 66 % par CPR et 34 % par E trade Netbourse, CPR-e*Trade détient pour vingt ans la licence exclusive d’e*Trade en France. CPR-e*Trade versera en échange 10 % des revenus à e*Trade. Directeur général de d’apporter la meilleure offre aussi bien en termes de facilité et d’ergonomie d’utilisation, de richesse du contenu que de sophistication des outils. De plus, l’accès à un réseau mondial est également une perspective très attrayante pour les investisseurs”. Voulant devenir numéro un sur ce secteur d’ici trois ans, la nouvelle société vise d’ici à cinq ans plus de 50 000 clients on line. Alors qu’e*Trade revendique 544 000 clients américains et 26 000 connectés depuis l’étranger, soit un volume annuel de transactions de près de 7 millions sur son année fiscale 1998 close au 30 septembre, CPR a enregistré depuis le début de l’année, 250 000 transactions via le Web. Déjà implanté au Canada et en Australie, e*Trade envisage d’être présent dans 32 pays représentant 95 % des transactions boursières mondiales “d’ici à la fin 1999, nous serons présents dans six à douze pays supplémentaires”. (L’Agefi La Tribune 04/12/1998)