Smart city

Le premier immeuble green capable de nourrir ses habitants

  • 23 Avr
    2018
  • 2 min

Projet architectural paramétré spécialement pour l'agriculture urbaine, « L'Arboricole » intègre dans sa structure potagers et vergers pour être auto-suffisant en nourriture.

Conçu par l'architecte Vincent Callebaut, connu pour avoir réalisé de nombreux bâtiments éco-responsables inspirés par la nature, avec le soutien de Bouygues Immobilier, « L'Arboricole » a été présenté au concours « Imagine Angers » le mois dernier. Haut de 35 mètres, ce bâtiment d'« agritecture » selon les mots de son concepteur, est composé de cinquante appartements, convertibles pour certains en bureaux, et sa superficie totale atteint les 9400 mètres carrés. Sur ses façades, de larges espaces ont été aménagés pour qu'une multitude de plantations puissent être installées. Ce sont ainsi 20 000 plantes vivaces, arbustes et arbres qui pourront pousser toute l'année afin de nourrir les habitants de cet arbre-immeuble. La production est estimée à vingt kilogrammes de fruits et légumes par mètre carré cultivable. Et ce n'est pas son seul atout. Grâce à la photosynthèse naturelle de sa végétation, le bâtiment pourra absorber jusqu'à cinquante tonnes de dioxyde de carbone par an en dépolluant l'atmosphère autour de lui, et en produisant de l'oxygène. Plus fort encore, « L'Arboricole » pourra même capturer des particules fines et de l'oxyde d'azote, tous deux très nocifs pour la santé, grâce à des plantes sélectionnée spécialement pour la rugosité et la pilosité de leur feuillage. Ce projet pionnier, à la fois serre nourricière et structure dépolluante, ouvre le chemin à une nouvelle génération d'immeubles green.

Rédigé par Arnaud Pagès