IBM vient de présenter une technologie de fabrication de puces électroniques qui améliore considérablement leur vitesse et réduit leur consommation d’énergie. Bien que ce procédé soit déjà utilisé d...

IBM vient de présenter une technologie de fabrication de puces électroniques qui améliore considérablement leur vitesse et réduit leur consommation d’énergie. Bien que ce procédé soit déjà utilisé dans des applications onéreuses comme les satellites et les missiles, IBM a développé une technique permettant une production à grande échelle à des prix compétitifs. Selon Mike Attardo, responsable de la division microélectronique d’IBM, cette technologie alliée à d’autres suscitera “une utilisation massive de logiciels de reconnaissance de la parole dans les ordinateurs grand public, le développement de téléphones cellulaires plus petits avec des heures d’autonomie en plus et la création d’une classe entière d’appareils portables pour l’accès à Internet”. IBM pense pouvoir produire ces nouvelles puces au cours du premier semestre de 1999. (Le Figaro Les Echos L’Agefi La Tribune 04/08/1998)