Iadahiro Sekimoto (71 ans) vient d’annoncer sa démission immédiate du poste de président du conseil d’administration du groupe japonais d’électronique NEC qu’il occupait depuis juin 1994. Il a indiq...

Iadahiro Sekimoto (71 ans) vient d’annoncer sa démission immédiate du poste de président du conseil d’administration du groupe japonais d’électronique NEC qu’il occupait depuis juin 1994. Il a indiqué qu’il voulait endosser toutes les responsabilités dans une affaire de surfacturations à l’encontre du minière japonais de la défense. Ce scandale a déjà entraîné plusieurs licenciements et arrestations de dirigeants de NEC et de responsables du ministère de la défense depuis mi-septembre. Toutefois, le “sacrifice” ayant ses limites, M. Sekimoto restera salarié de NEC. (Le Monde 24/10/1998)