Le développement des logiciels des entreprises représente environ 70 % de leur budget informatique, selon IBM. Ce pourcentage explique la volonté croissante des entreprises à vouloir réduire ...

Le développement des logiciels des entreprises représente environ 70 % de leur budget informatique, selon IBM. Ce pourcentage explique la volonté croissante des entreprises à vouloir réduire significativement leurs coûts de production dans ce domaine. Aux Etats-Unis, si seulement 8 % du travail informatique est outsourcé, les spécialistes estiment qu’en 5 ans ce pourcentage passera à 55 %.

Les principaux pays qui bénéficieront de cette tendance, seront ceux qui disposent d’une main d’œuvre fortement qualifiée et nettement moins chère qu’en Europe ou aux Etats-Unis. L’Inde en fait clairement partie : en mars dernier, le site américain Computerworld révélait qu’un projet informatique passé avec l’Inde revenait en moyenne 30 % moins cher qu’avec une société américaine, en partie à cause d’une différence de salaires de 88 % entre développeurs indiens et développeurs américains.

Malgré la baisse du salaire moyen des développeurs américains au cours de ces trois dernières années (environ 50 %), les projets « offshore » continuent de fleurir dans le domaine des IT, passant de 12 % de part des budgets informatiques en 2000, à 28 % cette année, d’après une étude de Forrester Research.

( Atelier groupe BNP Paribas – 28/11/2003)