1996 un chiffre d'affaires de 60 millions de F (+ 20 %), un bénéfice qui se maintient, Toshiba Systèmes France (TSF) poursuit une politique d'investissements. La société vient de se lancer dans l'in...

1996 un chiffre d'affaires de 60 millions de F (+ 20 %), un bénéfice qui se maintient, Toshiba Systèmes France (TSF) poursuit une politique d'investissements. La société vient de se lancer dans l'informatique de bureau et dans les ordinateurs multimédias pour le grand public. Selon Dataquest, la part de marché de la micro-informatique de Toshiba a atteint 30 % en 1996, (un peu moins de 23 % en 1995). Avec l'élargissement de son offre, la société vise pour cette année 37 % de part de marché. (La Tribune - Les Echos - 24/06/1997) Par ailleurs, Toshiba a conclu un accord avec les américains Apple, IBM, Lotus, Oracle, Netscape, Sun, le finlandais Nokia et les japonais Fujitsu et Mitsubishi, sur des normes concernant la fabrication d'ordinateurs portables connectables aux réseaux. L'aspect des écrans, la puissance nécessaire aux ordinateurs, le système de connexion avec des réseaux et les différents types de périphériques seront déterminés par ces normes. (Le Figaro - 24/06/1997)