Selon Microsoft, le projet de fusion entre AOL et Netscape prouve que le marché est “très compétitif” et que les poursuites du gouvernement sont “non avenues”. Après que Netscape et AOL aient conf...

Selon Microsoft, le projet de fusion entre AOL et Netscape prouve que le marché est “très compétitif” et que les poursuites du gouvernement sont “non avenues”. Après que Netscape et AOL aient confirmé hier être en négociation pour fusionner, William Newkom, conseiller juridique du numéro un mondial du logiciel Microsoft, a déclaré a l’entrée de l’audience du procès antitrust de Microsoft “les poursuites du gouvernement étaient et sont inutiles. Les concurrents de Microsoft ont toujours eu les possibilités et les ressources de changer le paysage de la concurrence et cela, même en une nuit. Nous accueillons à bras ouverts la concurrence”. Microsoft s’était déclaré satisfait vendredi de la décision des autorités antitrust japonaises lui ayant demandé de ne plus vendre deux logiciels populaires dans un même paquet, mais ont classé leur enquête sur ses pratiques sur le marché Internet. (Le Figaro 24/11/1998)