banque directe. Prudential vient d’annoncer le lancement d’un nouveau service de banque directe, baptisé Egg. La société va investir dans ce projet 150 millions de livres, y compris le coût de cons...

banque directe. Prudential vient d’annoncer le lancement d’un nouveau service de banque directe, baptisé Egg. La société va investir dans ce projet 150 millions de livres, y compris le coût de construction d’un centre d’appels qui devrait créer en trois ans 1 500 emplois. Destiné surtout aux jeunes salariés, le service Egg vise d’ici à cinq ans 1 million de clients et un total de dépôts de 5 milliards de livres. Jonathan Bloomer, le directeur financier de Prudential expliquait hier “c’est une nouvelle marque et nous allons la construire au fil du temps comme Apple ou Orange”. Accessible par téléphone et par Internet, Egg sera effectivement lancé le 11 octobre. Ses taux d’intérêt seront indexés sur les taux de base de la Banque d’Angleterre jusqu’en 2001, offrant ainsi un intérêt de 8 % (0,5 % au-dessus du taux de base) sur les comptes d’épargne. Les crédits immobiliers seront commercialisés à un taux “agressif” de 7,99 %, et les autres prêts à un taux de 10,9 %. Ayant lancé des services de banque directe depuis quelques années, Tesco, numéro un de la distribution alimentaire, associé à la Royal Bank of Scotland, Sainsbury (partenaire de la Bank of Scotland) et Virgin apparaissent comme les principaux concurrents d’Egg, selon ses concepteurs. (Les Echos - 06/10/1998)