Après un mauvais dernier trimestre d’année 2002, clos au 31 août, le fabricant de puces graphiques ATI a terminé son 4ème trimestre 2003 avec un bénéfice de 22,3 millions de dollars, soit 9 cents ...

Après un mauvais dernier trimestre d’année 2002, clos au 31 août, le fabricant de puces graphiques ATI a terminé son 4ème trimestre 2003 avec un bénéfice de 22,3 millions de dollars, soit 9 cents par action. Ce résultat s’explique par le dynamisme retrouvé du marché des ordinateurs, et l’avancée d’ATI dans celui des consoles vidéo.

De fait, ATI a remporté récemment deux importants contrats : l’un pour fournir en puces les Powerbook d’Apple Computer, l’autre pour équiper la nouvelle génération des consoles de jeux vidéo du géant Microsoft, les nouvellement fameuses X-Box. Par rapport au 4ème trimestre 2002, ATI a augmenté ses ventes de 71 % !

Toutefois, malgré ses bons progrès, le titre ATI chutait légèrement vendredi dernier à la Bourse de Toronto ainsi qu’au Nasdaq. Le titre, qui a déjà retrouvé son plus haut niveau depuis mars 2002, s’est vu en effet légèrement pénalisé par l’écart entre son bénéfice par action et celui prévu par les analystes : 10 cents par actions.

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/10/2003)