Encore du rififi dans la téléphonie. Qualcomm, le spécialiste de la technologie du CDMA (Code Division Multiple Access) est poursuivi par deux de ses concurrents, Broadcom et Texas Instruments...

Encore du rififi dans la téléphonie. Qualcomm, le spécialiste de la technologie du CDMA (Code Division Multiple Access) est poursuivi par deux de ses concurrents, Broadcom et Texas Instruments, devant les autorités coréennes pour abus de position dominante.
 
Qualcomm bénéficie en effet de l'utilisation de sa technologie CDMA comme standard pour les mobiles à la place du traditionnel GSM. Etant leader sur ce marché qui compte pour une très grosse part de son chiffre d'affaires, Qualcomm perçoit un très grand nombre de droits liés à l'utilisation de puces CDMA dans la fabrication des téléphones destinés au marché coréen.
 
Les autorités coréennes auraient décidé de placer l'entreprise Qualcomm sous surveillance. La firme de San Diego aux Etats-Unis fait déjà l'objet de poursuites analogues.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 04/07/2006)