Smart city

De nouveaux radars pour sécuriser le véhicule autonome

  • 24 Août
    2017
  • 2 min

Issue de la dernière promotion de l’accélérateur Y Combinator, la start-up Zendar développe une nouvelle génération de radars pour le véhicule autonome.

La compétition fait rage entre les constructeurs de véhicules autonomes. En Californie, ils sont 37 à s’être enregistrés au DMV - l’autorité locale - pour tester la technologie. En plus de la réglementation, être au point techniquement est évidemment une des principales difficultés à surmonter pour que le véhicule autonome prenne la route de la généralisation. La start-up Zendar pourrait y contribuer. Accélérée par Y Combinator, la jeune pousse ambitionne de construire des radars performants pour véhicules sans chauffeurs. À mi-chemin entre les radars traditionnels et les lidar (qui utilisent la lumière pour repérer les obstacles et estimer les distances), les radars de Zendar proposeront une imagerie en haute-résolution. Contrairement aux seconds, leurs radars ne seront pas affectés par les conditions météorologiques. Qu’il pleuve ou qu’il vente, l’objectif est de permettre à la voiture de rouler en toute autonomie et sécurité. D’après la jeune pousse, près de dix millions de véhicules autonomes seront construits dans les trois prochaines années. Si les radars Zendar sont à la hauteur de leurs promesses, il ne restera plus qu’à convaincre les potentiels utilisateurs.


Rédigé par Sophia Qadiri