Tout en préparant leurs catalogues et leur personnel à un passage progressif à l'euro, les deux groupes de VPC réfléchissent également à de nouveaux seuils psychologiques pour les prix de leurs prod...

Tout en préparant leurs catalogues et leur personnel à un passage progressif à l'euro, les deux groupes de VPC réfléchissent également à de nouveaux seuils psychologiques pour les prix de leurs produits d'appel. Le groupe 3 Suisses a déjà proposé à sa clientèle le double affichage, avec une valeur indicative à 6,50 F pour un euro, sur plusieurs pages de ses catalogues automne-hiver 1997-98 et été 98. Le groupe Redoute, de son côté, "travaille activement au passage à l'euro depuis avril 1996". Le double affichage pourrait apparaître dans les catalogues printemps-été 1999, non pas systématiquement, mais de façon progressive entre 1999 et 2002. Après 2002, le double affichage subsistera, avec un prix principal en euro. Les clients de La Redoute et des 3 Suisses pourront dès 1999, en attendant le basculement au tout euro au cours de l'année 2002, régler leurs factures, soit en euro, soit en franc. Pour la facturation et le mode de paiement, un nouveau système informatique est pour cela en cours de mise en place. Avant de basculer le système comptable en 2002, le Groupe Redoute traitera d'abord d'euro comme une devise. (L'Agefi - 29/05/1998)