Un "livret sur l'investisseur et l'euro" expliquant les problèmes que posera le passage à l'euro dès 1999, particulièrement le problème des arrondis, vient d'être mis au point par la COB. La convers...

Un "livret sur l'investisseur et l'euro" expliquant les problèmes que posera le passage à l'euro dès 1999, particulièrement le problème des arrondis, vient d'être mis au point par la COB. La conversion des OAT et autres obligations pourra ainsi donner lieu à des décimales qui seront transformées en soulte et remboursées aux détenteurs. Les entreprises convertissant leur capital social en euros "pourront fixer ce capital en un nombre rond d'euros par une augmentation ou une diminution du capital limité à cet objet". Les entreprises faisant cette conversion "auront la possibilité de supprimer dans leurs statuts toute référence à la valeur nominale des actions". Entre 1999 et 2002, les entreprises pouvant choisir de présenter leurs comptes en francs ou en euros, le choix retenu s'appliquera dans ce cas à l'ensemble de la communication financière de l'entreprise. (La lettre de l'Expansion - 16/02/1998)