Après avoir revu à la baisse, la semaine passée, ses prévisions de chiffre d'affaires et de résultats pour l'ensemble de l'année, (voir la lettre du 14/10), le groupe allemand SAP, leader mondial...

Après avoir revu à la baisse, la semaine passée, ses prévisions de chiffre d'affaires et de résultats pour l'ensemble de l'année, (voir la lettre du 14/10), le groupe allemand SAP, leader mondial des progiciels de gestion, vient de présenter officiellement ses résultats trimestriels. Au troisième trimestre 1999, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 1,12 milliard d'euros, en hausse de 7 % par rapport à la même période de l'an passé, et un bénéfice net de 45 millions d'euros, contre 125 millions un an plus tôt, soit une chute de 64 %. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires s'élève à 3,46 milliards d'euros, en hausse de 14 %, contre des taux de croissance supérieurs habituellement à 30 %. Le bénéfice net de 285 millions d'euros, recule de 24 %. Le groupe explique ces mauvais résultats par des ventes moins bonnes que prévues aux Etats-Unis, au Japon et en Grande-Bretagne, beaucoup de grands groupes ayant déjà modernisé leurs systèmes d'information en prévision du passage à l'an 2000. Le groupe maintient toutefois son objectif de doubler ses ventes consolidées d'ici à 2002. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)