Le groupe électronique néerlandais Philips a réalisé au troisième trimestre 1999 un chiffre d'affaires de 7,744 millions d'euros, en progression de 5,8 %, un résultat opérationnel net de 374 milli...

Le groupe électronique néerlandais Philips a réalisé au troisième trimestre 1999 un chiffre d'affaires de 7,744 millions d'euros, en progression de 5,8 %, un résultat opérationnel net de 374 millions d'euros, en très forte hausse de 154,4 % (147 millions d'euros au troisième trimestre 1998), et un résultat net global après éléments exceptionnels de 372 millions d'euros, contre 193 millions d'euros, un an auparavant, soit une progression de 92,7 %. Sur les neuf premiers mois de 1999, le chiffre d'affaires s'élève à 21,879 millions d'euros (+ 0,28 %), le résultat opérationnel à 1,117 milliard d'euros, contre 849 millions d'euros fin septembre 1998 (+ 31,5 %), et le résultat net global après éléments exceptionnels à 1,112 millions d'euros, contre 1,37 millions d'euros au 30/09/1998, soit une baisse de 18,8 %. Il faut toutefois rappeler l'importante plus-value dégagée l'an passé par Philips de la vente de son ex-filiale d'édition musicale Polygram. Ces résultats sont largement supérieurs aux prévisions des analystes qui tablaient sur un bénéfice opérationnel compris entre 300 et 318 millions d'euros. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)