Au premier semestre 2000, Self Trade a réalisé un chiffre d’affaires de 22,92 millions d’euros, contre 1,25 million d’euros au 1er semestre 1999. Cette croissance est due principalement à la forte ...

Au premier semestre 2000, Self Trade a réalisé un chiffre d’affaires de 22,92 millions d’euros, contre 1,25 million d’euros au 1er semestre 1999. Cette croissance est due principalement à la forte augmentation des comptes (+ 167 % en six mois), soit 29 847 comptes au 30/06/2000, ainsi qu’au volume des transactions exécutées (près d’1 million d’ordres exécutés au 1er semestre 2000, pour un volume d’environ 10 milliards d’euros). Le résultat net en France avant coûts marketing s’élève à 7,5 millions d’euros. Compte tenu des coûts de développement des activités hors de France (ouverture du service en Italie, Espagne et Grande-Bretagne), le résultat semestriel net du groupe, avant dépenses marketing, s’établit à 180 K euros. Après prise en compte des coûts marketing, le résultat net semestriel s’élève à 15,11 millions d’euros, en ligne avec le budget. Les implantations hors France enregistrent des résultats satisfaisants après quelques mois seulement d’activité. Ainsi, après 4 mois d’activité en Grande-Bretagne, Self Trade entre dans le Top 10 des premiers courtiers en ligne , avec près de 4 500 comptes fin septembre. Par ailleurs, l’alliance conclue récemment avec le courtier allemand Direkt Anlage Bank va permettre de générer de fortes synergies, en termes de coûts comme en termes de revenus. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 28/09/2000)