SAP, premier éditeur européen de logiciels, a publié un résultat d’exploitation supérieur aux prévisions des analystes, en hausse de 28 % à 304 millions d’euros, hors coûts liés aux ...

SAP, premier éditeur européen de logiciels, a publié un résultat d’exploitation supérieur aux prévisions des analystes, en hausse de 28 % à 304 millions d’euros, hors coûts liés aux programmes de stock-options et aux acquisitions. Les experts du marché anticipaient un résultat approchant les 262 millions d’euros, mais avaient soumis également une fourchette beaucoup plus large, entre 192 et 331 millions d’euros. En revanche, les analystes semblent été avoir trop cléments en ce qui concerne les prévisions du chiffre d’affaires de la société pour ce premier trimestre. Ils n’avaient pas anticipé le retrait de 8 % de ce résultat. Le chiffre d’affaires s’élève donc à 1,5 milliards d’euros, et le résultat net atteint 186 millions d’euros. Le chiffre d’affaires du groupe pour la zone des Etats-Unis, où SAP a restructuré ses activités ces derniers mois, est en hausse de 20 % à 468 millions d’euros, mais cette augmentation n’excède pas 1 % à taux de change constants. Les ventes européennes ont généré 854 millions d’euros, en recul de 4 %.Pour le trimestre en cours, les analystes tablent sur des ventes de nouvelles licences en progression, à 367 millions d’euros, avec une marge d’erreur allant de 325 à 406 millions. Ils prévoient un chiffre d’affaires dépassant 1,65 milliard d’euros. (Atelier groupe BNP Paribas – 17/04/03)