Cette année, il fallait gagner l’Euro 2004. Pari gagné pour la Grèce mais déception pour le reste des Européens, qui auront cependant eu une chance de se rattraper grâce à la « Robocup 2004 »...

Cette année, il fallait gagner l’Euro 2004. Pari gagné pour la Grèce mais déception pour le reste des Européens, qui auront cependant eu une chance de se rattraper grâce à la « Robocup 2004 ». Mieux vaut le préciser tout de suite, cet événement n’a rien à voir avec Robocop…

La Robocup est une compétition de football internationale qui présente la particularité d’opposer des joueurs robots. Ceux-ci sont l’œuvre de chercheurs venus des quatre coins du monde avec leurs machines : des bipèdes (ou humanoïdes) et des quadrupèdes qui peuvent mesurer jusqu’à un mètre quatre-vingt.

L’édition 2004, sous l’égide de Sony, fameux concepteur du chien-robot Aïdo, a été remportée par une équipe d’étudiants allemands. Celle-ci a battu à plate couture une équipe australienne avec un score affiché de 5 – 3.

Une question s’impose : à quand un vrai match opposant ces humanoïdes à des Zidane, des Dessailly, des Trézéguet ?

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/07/2004)