A en croire le quotidien économique Les Echos, le groupe de distribution Casino étudierait l'introduction en Bourse ou la cession de sa filiale Cdiscount, numéro un français des cybermarchands ...

A en croire le quotidien économique Les Echos, le groupe de distribution Casino étudierait l’introduction en Bourse ou la cession de sa filiale Cdiscount, numéro un français des cybermarchands, qui selon les analystes devrait comptabiliser 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2003. Aujourd’hui, Casino détient 60 % de participation dans le capital de Cdiscount ( 51 % par Casino et 9 % par Rallye).

Toujours selon le quotidien Les Echos, le groupe de distribution Casino étudierait deux options, la première consistant à céder ses 60 % à un site concurrent, et la seconde à introduire Cdiscount en bourse. Selon les informations dispensées par le quotidien, la cession pourrait faire intervenir le cybermarchand Amazon.com, qui aurait déjà sollicité le groupe Casino à ce sujet.

Cdiscount, d’abord spécialiste de l’électronique et des produits culturels (DVD, CD, jeux, etc.) à sa création en 1999 s’est ensuite diversifié pour proposer des biens d’électroménager, de bricolage et de prêt-à-porter. En 2003, si les prévisions des analystes se révèlent justes, Cdiscount devrait peser le double de ses deux plus proches concurrents, Fnac.fr et Amazon.fr.

( Atelier groupe BNP Paribas – 05/01/2003)