Etre l’un des leaders mondiaux dans la fabrication de téléphones mobiles ne semble plus suffire au géant sud-coréen Samsung Electronics. Le groupe vient d’annoncer une alliance avec le ...

Etre l’un des leaders mondiaux dans la fabrication de téléphones mobiles ne semble plus suffire au géant sud-coréen Samsung Electronics. Le groupe vient d’annoncer une alliance avec le japonais Toshiba afin que les qu’ils regroupent leurs activités dans le secteur des lecteurs de disques optiques. Une société commune va donc être créée, avec pour objectif de mieux affronter la concurrence et la baisse des prix.

La nouvelle société devrait générer un chiffre d’affaires annuel supérieur à 200 milliards de yens (1,79 milliard de dollars), et pourrait s’accaparer 20 % du marché mondial des lecteurs de disques optiques, selon un porte-parole de Toshiba

Samsung a par ailleurs fait savoir qu’il pourrait se rapprocher d’un autre groupe japonais, Sony, dans le cadre du marché des écrans plats à cristaux liquides (LCD) actuellement en plein développement. Il s’agirait ici pour le sud-coréen, numéro deux des LCD, d’approvisionner Sony plutôt que de créer une société avec la société japonaise. Elle ne fabrique en effet pas ces écrans plats, et se trouve donc en retard sur ce marché par rapport à ses principaux concurrents.

(Atelier groupe BNP Paribas – 23/09/2003)