Samsung Electronics, aujourd'hui deuxième fabricant au monde de puces, a annoncé que ces six prochaines années il consacrerait 24 milliards de dollars à sa division semi-conducteurs. L'industriel...

Samsung Electronics, aujourd'hui deuxième fabricant au monde de puces, a annoncé que ces six prochaines années il consacrerait 24 milliards de dollars à sa division semi-conducteurs. L'industriel s'attend à ce que cette augmentation de budget génère plus de 190 milliards de dollars de chiffre d'affaires et ait pour effet le recrutement de 10.000 nouveaux employés d'ici à 2010.
Samsung a par ailleurs fait savoir que ses ventes de puces augmenteront cette année de 60 % : un record pour l'industriel qui ces trois dernières décennies a accumulé 105 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 27 milliards de bénéfices.
Au troisième trimestre, Samsung a récolté les premiers fruits de ses investissements dans de nouvelles usines : son bénéfice a même surpassé celui d'Intel de 20 %. Moment historique : le record devrait être le premier d'une longue série, puisque le marché s'attend à ce qu'en 2004 les ventes de Samsung augmentent de 53 %, à 16 milliards de dollars. Celles d'Intel ne devraient progresser "que" de 11 %, à 30 milliards de dollars.
Samsung devrait toutefois demeurer à la deuxième place du marché des puces pendant quelques temps encore, et ne nourrit pas particulièrement de rêve de dépasser Intel tout de suite. Son objectif, pour l'instant, est de devenir le plus important fabricant de semi-conducteurs destinés aux appareils mobiles d'ici 2007.
(Atelier groupe BNP Paribas - 06/12/2004)