l’informatique de gestion. Pour mieux se concentrer sur le secteur plus “juteux” de l’informatique de gestion, Sema-Group va revendre pour 760 millions de F ses activités militaires en Grande-Breta...

l’informatique de gestion. Pour mieux se concentrer sur le secteur plus “juteux” de l’informatique de gestion, Sema-Group va revendre pour 760 millions de F ses activités militaires en Grande-Bretagne à British Aerospace. Venant de s’allier au suédois Ericsson, Sema-Group entend aussi se développer dans les télécommunications, notamment les cartes prépayées. Ayant déjà conclu d’importants contrats avec les grands opérateurs comme avec les nouveaux entrants du secteur des télécommunications, la société espère avoir vocation à être “un acteur universel, présent à la fois dans les secteurs des télécoms fixes, de la communication mobile et du multimédia”. Sema Group estime aussi être en mesure, dans le domaine de la finance, de continuer à tirer profit d’activités porteuses comme le commerce électronique, le passage à l’euro et les réseaux d’entreprises. (Les Echos - Le Figaro - La Tribune - Le Monde - 11/09/1998)