Succédant à Hitachi et Mitsubishi, IBM et deux grands acteurs de l’électronique, Toshiba et Sony, ont choisi de s’unir pour créer d’ici 2006 les semi-conducteurs les plus puissants du monde. IBM ...

Succédant à Hitachi et Mitsubishi, IBM et deux grands acteurs de l’électronique, Toshiba et Sony, ont choisi de s’unir pour créer d’ici 2006 les semi-conducteurs les plus puissants du monde. IBM et Sony apporteront leur expertise technologique, Toshiba sa force de production. Plusieurs centaines de millions de dollars sont prévues pour le projet selon le communiqué commun des trois sociétés. Cette alliance devrait permettre la production de puces aux fonctions extrêmement réduites. Côté micro-processeur, Intel a annoncé la fabrication d’une puce cadencée à 2.4 Gigahertz pour sa gamme Pentium 4 qui serait la plus puissante du marché. Si les avancées technologiques de ces constructeurs suscitent beaucoup d’espoirs, le marché mondial des semi-conducteurs reste ébranlé par une chute de 30 % enregistrée sur ses ventes en 2001 par Gartner Dataquest. (Atelier BNP Paribas – 4/04/2002)