Sun Microsystems devrait annoncer aujourd'hui le lancement d'une génération de processeurs pour les serveurs informatiques plus rapides et moins consommateurs d'énergie. Sun mise sur l'UltraSparc...

Sun Microsystems devrait annoncer aujourd'hui le lancement d'une génération de processeurs pour les serveurs informatiques plus rapides et moins consommateurs d'énergie. Sun mise sur l'UltraSparc T1 pour lui faire gagner les parts de marché perdues ces dernières années.

La puce sera spécifiquement adressée aux serveurs Web de très grande taille. Son nom de code est Niagara. Mais Sun Microsystems n'a pas encore annoncé les modèles de serveurs pour lesquels cette nouvelle puce sera utilisée. Elle devrait être lancée d'ici la fin de l'année, en avance sur l'agenda initialement prévu.

Cette puce pourrait permettre de grosses économies aux entreprises puisqu'elle consomme 70 watts, consommation d'une ampoule électrique classique. Cette déclaration intervient près d'un mois après l'annonce d'un partenariat entre Google et Sun dont les détails n'ont pas été révélés.

Sun Microsystems a été frappé de plein fouet par l'explosion de la bulle financière en 2000. La publication de ses résultats trimestriels avait rassuré les investisseurs. Avec deux acquisitions et le lancement de la puce Niagara, le troisième fabricant mondial de serveurs informatiques espère revenir au niveau des plus grands.

(Atelier groupe BNP Paribas - 14/11/05)