Selon le deuxième volet de l’étude «L’observatoire Internet et construction» réalisée par BVA in Line pour le Moniteur du 19 au 28 juillet 2000 auprès de 1 100 acteurs de la filière construction ...

Selon le deuxième volet de l’étude «L’observatoire Internet et construction» réalisée par BVA in Line pour le Moniteur du 19 au 28 juillet 2000 auprès de 1 100 acteurs de la filière construction (200 maîtres d’ouvrage, 500 maîtres d’œuvre, 500 entreprises, 100 industriels et négociants) paru le 8 décembre dans Le Moniteur, les maîtres d’œuvre souhaitent de plus en plus un prolongement en ligne de leurs activités (un sur deux). Ils attendent des outils d’aide en ligne à la prescription pour des informations techniques, réglementaires ou sur les produits de construction. 95 % des maîtres d’œuvre utilisent actuellement le web pour communiquer avec leurs partenaires. Cette fonctionnalité de base permet non seulement la communication en interne et en externe, mais aussi la transmission d’informations particulières. Alors que 8 % seulement des maîtres d’œuvre sont dotés d’un site, Internet est déterminant pour se faire connaître auprès des professionnels. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/12/2000)