Smart city

Les Smart Cities françaises se battent pour la première place !

  • 29 Dec
    2017
  • 2 min

Avec déjà vingt-cinq villes ayant fait le pari de la digitalisation et de l'éco-responsabilité, la France est bonne élève en matière de Smart City. Voici le Top 5 des agglomérations les plus "smart"

En tête du classement de NexityLab, Lyon fait office de pionnière avec des premiers tests de smart grids dès 2012 et son projet "Lyon Smart Community", qui se déploie dans le quartier de la Confluence, le plus avancé en Europe. Au sein de celui-ci, le projet Hikari, composé de bâtiments éco-responsables capables de produire leur propre énergie renouvelable, est le complexe à énergie positive le plus abouti en France. 

En seconde position, Nantes fait office de challenger pour ses efforts sur l'open data. Les Nantais ont en effet accès en temps réel à un grand nombre de données - état de la circulation, parkings disponibles, loisirs, carte 2.0 des aires de covoiturage, consommation d'énergie - via un écosystème d'applications font de Nantes la ville française la plus digitalisée. 

En troisième position, Montpellier met également à la disposition de ses habitants un grand nombre de données via la solution "Intelligent Operations Center", un Cloud destiné aux élus pour les aider à mieux gérer leur ville. Par ailleurs, Montpellier met l'accent sur les bâtiments connectés et les éco-quartiers, notamment dans le quartier de Port Marianne où des dispositifs 2.0 pour économiser l'énergie et mieux gérer les déchets sont expérimentés. 

A la quatrième et cinquième places, on retrouve enfin Issy-les-Moulineaux et Lille. L'une pour son projet "IssyGrid", le premier réseau de quartier intelligent de France, qui permettra aux habitants de contrôler leur consommation d'électricité, ainsi que ses 3 éco-quartiers, équipés de bâtiments basse consommation et d'un système de recyclage des déchets. L'autre pour son projet SunRise pour mieux réguler ses dépenses énergétiques sur son campus de Villeneuve-d'Asq, qui est devenu depuis un démonstrateur européen important avec 23000 usagers. 

Par Arnaud Pagès, journaliste indépendant