Smart city

La Smart City s’empare de l’innovation écologique

  • 01 Juin
    2017
  • 2 min

Des chercheurs des Universités d’Anvers et de Louvain en Belgique ont réussi à transformer l’air pollué en hydrogène. Un moyen d’harmoniser activité économique et responsabilité écologique


L’écologie et la maîtrise de l’énergie est l’un des principaux enjeux pour les Smart City actuelles. On le sait, de nombreuses villes vertes, durables et résilientes se développent pour améliorer la vie des citoyens. En outre, le véritable défi des Smart Cities revient à faire coïncider la vigueur de l’activité économique et l’amélioration des conditions de vie locales. L’activité industrielle actuelle a un lourd impact écologique sur la planète. La pollution de l'air est responsable de près de 9% de la mortalité en France, soit plus de 48 000 morts prématurés par an. Des chiffres vertigineux qui montrent, s’il le fallait encore, toute l’urgence de la question.

Alors, quel rôle peut jouer la technologie dans la prévention et l’action écoresponsable ? Des chercheurs belges des Universités d’Anvers et de Louvain sont convaincus qu’elle peut changer les choses. Ils ont d’ailleurs mis au point un système innovant de transformation de l’air pollué en hydrogène par le biais d’un petit appareil connecté. On le sait, l’hydrogène permet de créer de l’électricité et peut donc servir de carburant. Le système présente donc deux intérêts majeurs : il permet de purifier l’air en extrayant les particules de pollution, tout en les transformant en source énergétique. Pour l’instant, ce procédé n’est effectif que sur une petite quantité d’air, mais les chercheurs entendent bien l’étendre à échelle industrielle. Un moyen de rendre les villes encore plus intelligentes, en transformant ce qui la tue, en l’occurrence la pollution, en un moteur d’avenir qui profite à tous.