Est-ce en réaction aux plaintes des associations de consommateurs qu'Orange annonce aujourd'hui la baisse du prix du SMS et la création de nouvelles formules ? Petit rappel des faits : A la fin...

Est-ce en réaction aux plaintes des associations de consommateurs qu’Orange annonce aujourd’hui la baisse du prix du SMS et la création de nouvelles formules ? Petit rappel des faits : A la fin du mois de novembre 2003, l’association UFC-Que choisir ? (Union fédérale des consommateurs) lançait une campagne d’information à l’intention des usagers de téléphones portables.

Objectif : dénoncer un abus de position dominante du cartel des trois opérateurs français (SFR, Bouygues Télécom et Orange) auxquels les SMS permettent de dégager une marge bénéficiaire de 82 %. Selon une étude menée par l’UFC-Que choisir, ces mini-messages écrits coûteraient en fait 0,02 euro à l’opérateur, qui les facture environ 0,15 euro l’unité et 0,10 euro en forfait.

Est-ce cette campagne qui a décidé l’opérateur Orange à revoir ses tarifs ? L’histoire ne le dit pas. Toujours est-il qu’Orange lance deux nouveaux forfaits, le premier de 300 SMS pour 25 euros et le second de 210 SMS pour 18 euros. Au final, le prix du SMS passe à 0,84 euro en moyenne. En revanche, Orange n’annonce pas avoir consenti de baisse au prix du SMS unitaire. Elle viendra peut-être d’une nouvelle compétition des opérateurs et d’un surenchérissement des diminutions du prix du SMS.

(Atelier groupe BNP Paribas – 27/01/2004)