La nouvelle est historique : pour la première fois de son histoire, le groupe d'électronique Sony vient de nommer à sa tête un PDG étranger. L'Américain Howard Stringer, précédemment à la...

La nouvelle est historique : pour la première fois de son histoire, le groupe d'électronique Sony vient de nommer à sa tête un PDG étranger. L'Américain Howard Stringer, précédemment à la direction de Sony Etats-Unis et vice-président du groupe, prendra ses nouvelles fonctions à compter du 22 juin 2005, date à laquelle il remplacera le président sortant Nobuyuki Idei en place depuis 1995.
Howard Stringer, le nouveau PDG de Sony
  Ce dernier a parlé d'Howard Stringer comme d'un "gestionnaire de dimension internationale, capable d'éliminer les frontières séparant aujourd'hui les activités d'électronique et de divertissement". Quelque soit la stratégie du nouveau PDG, il lui faudra remettre les pendules à l'heure au sein d'un groupe qui a vu son bénéfice net et son chiffre d'affaires au troisième trimestre baisser de respectivement 13 % et 7,5 %.
Il est fort probable que le nouveau PDG mise en premier lieu sur le divertissement. Cet ancien président de la chaîne américaine CBS devra confirmer les profits que dégage aujourd'hui le groupe sur le segment du divertissement, mais surtout redresser une activité électronique sur laquelle Sony a vu son chiffre d'affaires baisser de manière importante lors de ses derniers exercices.
(Atelier groupe BNP Paribas - 07/03/2005)