La société SPB, concevant des assurances de personnes depuis 1965, lance une première assurance décès en épargne salariale couvrant les risques de moins-values boursières, Protectis ...

La société SPB, concevant des assurances de personnes depuis 1965, lance une première assurance décès en épargne salariale couvrant les risques de moins-values boursières, Protectis. Sous l’impulsion du plan d’épargne inter-entreprise institué par la loi Fabius du 19 février 2001, l’épargne salariale devrait se développer rapidement dans les entreprises, notamment parmi les PME et TPE. Selon une enquête réalisée en avril 2001 par Xerfi, 86 % des chefs d’entreprise interrogés considèrent l’épargne salariale comme un outil de management. 54 % souhaitent l’utiliser pour fidéliser leurs salariés. Aujourd’hui, l’encours de l’épargne salariale est estimé à 55 milliards d’euros. La commercialisation de Protectis sera assurée par des tiers au cours du 4ème trimestre 2002. Pour la première fois, Protectis apporte des garanties combinées, en cas de décès comme en cas de vie, visant à sécuriser les sommes versées sur les FCPE pour contrer la volatilité des marchés. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 24/06/2002)