Spécialisé dans les services informatiques, le groupe Ares va faire son entrée à la Bourse de Paris le 4 mars prochain. Cette opération lui permettra de financer sa croissance interne et externe et...

Spécialisé dans les services informatiques, le groupe Ares va faire son entrée à la Bourse de Paris le 4 mars prochain. Cette opération lui permettra de financer sa croissance interne et externe et de développer ses capacités de recrutement, en vue notamment de développer son pôle ingénierie. Devant réaliser à la clôture de son exercice fin mars un chiffre d'affaires de 1 665 millions de F (254 millions d'euros), en hausse de 34 %, Ares table pour l'exercice 1999-2000 sur un chiffre d'affaires de 2 081 millions de F et un résultat net de 32 millions de F, contre 18 millions cette année. Ares veut renforcer fortement ses activités dans le domaine des prestations intellectuelles. La distribution à valeur ajoutée de matériels et logiciels sous systèmes d'exploitation Unix et NT représente actuellement 79 % de son chiffre d'affaires, contre 12,5 % pour l'ingénierie et 8,5 % pour l'édition et la vente de progiciels. Tout en soulignant le rôle moteur de l'entité Global Service, nouvelle organisation dédiée uniquement à l'activité d'ingénierie, Maurice Bourlier, son PDG, explique "nous voulons faire passer notre activité d'ingénierie à 25 % du chiffre d'affaires d'ici à 2002". (Les Echos - 09/02/1999)