spécifiques Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs affiche une croissance de 52.9 % de son chiffre d’affaires. Il a atteint 1.78 milliards d’euros, au premier trimestre 2000. Le succès de ...

spécifiques Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs affiche une croissance de 52.9 % de son chiffre d’affaires. Il a atteint 1.78 milliards d’euros, au premier trimestre 2000. Le succès de ST Microelectronics s’explique en grande partie par la réorientation de sa production vers des produits spécifiques. Cette stratégie a marché. Avec douze partenaires, le groupe développe des composants électroniques pour le téléphone mobile, l’électronique grand public, les réseaux, l’automobile et les cartes à puces. Ces « systèmes sur une puce » représentent un tiers son chiffre d’affaires au premier trimestre. Les outils pour les téléphone mobiles occupent aussi une belle place. Nokia a rempli en 1999, 10 % de son chiffre d’affaires. La réussite de ST Microelectronics s’est logiquement traduite par une hausse de son cours boursier (3.43 %). Mise en place à la fin des années 80, l’orientation spécifique ST Microelectronics devra faire face à une concurrence croissante, notamment avec celle d’Infineon, filiale de Siemens. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas - 19/04/2000)