Smart city

Une start-up veut enrayer le gaspillage alimentaire dans les cantines

  • 25 Mai
    2018

Pour enrayer définitivement le gaspillage alimentaire dans les cantines scolaires et professionnelles, la start-up MealCanteen, présente à Viva Technology, propose une plateforme de commande de plat personnalisés à la carte.

Chaque année, 89 millions de tonnes de nourriture sont jetées, soit environ 179 kilos par habitant. En France, les cantines scolaires et professionnelles seraient, à elles seules, responsables de la perte d'environ 150 000 tonnes d'aliments. La Commission Européenne et de nombreuses associations ont déjà soulevé ce problème épineux. Mais ne serait-ce pas le principe même de la cantine traditionnelle qu'il faudrait remettre en cause pour lutter efficacement contre ce fléau ? C'est en tout cas ce que croit la start-up MealCanteen, qui ambitionne de changer en profondeur la façon de consommer dans les cantines. En effet, les cantines centrales basent leur préparation sur l'offre de masse où la quantité de nourriture préparée excède bien souvent le nombre de convives. Des approximations qui entraînent nécessairement du gaspillage. Or, à l'heure où de plus en plus de personnes connaissent la faim, ce n'est plus une situation acceptable. C'est pourquoi la start-up, présente lors du grand salon de la tech parisien Viva Technology, entend révolutionner ce modèle en proposant via une application mobile un service de plat à la carte. L'utilisateur commande sur l'application, un jour avant, le plat qu'il voudra manger parmi ceux proposés et en fonction de sa culture, de ses goûts et de ses allergies. Résultat ? Une cuisine inclusive et personnalisée qui permet au chef de ne préparer que le nombre exact de repas. Un dispositif qui permettrait, surtout dans les collèges et les écoles, de sensibiliser les citoyens à la cause du gaspillage alimentaire. Car il est faux de croire que les ressources, quelle qu'elles soient, sont inépuisables.

Rédigé par Théo Roux