Une fois n'est pas coutume, les rumeurs financières de cette semaine ont été confirmées : le groupe Suez a annoncé aujourd'hui être en négociation exclusive avec UnitedGlobalCom (UGC), filiale à...

Une fois n’est pas coutume, les rumeurs financières de cette semaine ont été confirmées : le groupe Suez a annoncé aujourd’hui être en négociation exclusive avec UnitedGlobalCom (UGC), filiale à 75 % du géant américain Liberty Media, pour la cession de sa filiale Noos, premier câblo-opérateur français avec 1,1 million d’abonnés, fin septembre 2003.

Le prix de l’acquisition en vue ? Au maximum 660 millions d’euros, avec une contre-partie d’environ 140 millions d’euros pour Suez afin de régler les dettes du câblo-opérateur. Un temps pressenti, 9 Télécom (anciennement groupe LD Com) n’a pas suivi. En revanche, le groupe Suez devrait chercher prochainement à vendre les 16,7 % qu’il détient chez LDCom afin de poursuivre le recentrage de ses activités dans les domaine de l’environnement et de l’énergie.

UGC qui revendique la première place européenne sur le marché du câble, occupait déjà la 4ème place des câblo-opérateurs français avec UPC (550 000 abonnés), derrière France Télécom Câble (847 000 abonnés) et NC Numéricâble (789 000 abonnés).

(Atelier groupe BNP Paribas - 04/03/2004)