Le fabricant américain de serveurs informatiques Sun Microsystems a annoncé mardi dernier un bénéfice trimestriel de 12 millions de dollars, contre 61 millions pour le deuxième trimestre 2002 ...

Le fabricant américain de serveurs informatiques Sun Microsystems a annoncé mardi dernier un bénéfice trimestriel de 12 millions de dollars, contre 61 millions pour le deuxième trimestre 2002, soit un plongeon de 80 % ! Le bénéfice par action (BPA) était de 2 cents l’an dernier sur cette période, mais pour le trimestre écoulé, il est nul, alors que les experts anticipaient entre 1 et 4 cents de gain par action. Hors exceptionnels, le BPA de Sun est de 1 cent.

Le chiffre d’affaires (CA) ne vient pas rehausser ce piètre résultat : il baisse de 13 %, passant de 3,42 milliards de dollars en 2002 à 2,98 milliards au deuxième trimestre 2003. Les analystes prévoyaient un CA de 3,06 milliards de dollars. Tout n’est cependant pas négatif dans les résultats du géant informatique, qui subit plus durement que ses concurrents la morosité du marché.

La politique de réduction des coûts suit en effet son cours et commence à se ressentir. Ainsi, la marge brute du groupe a augmenté de 2,4 % pour atteindre 43,7 % du CA. Ce sont 500 millions qui ont été économisés sur l’ensemble de l’exercice 2002/2003, avec une baisse de 16 % des coûts liés à la vente, tandis que les dépenses opérationnelles se réduisaient de 3,8 %. Le titre de Sun a lourdement chuté au lendemain de cette annonce, perdant près de 20 % à 3,84 dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas – 24/07/2003)