son ennemi Microsoft. Sun accuse Microsoft de rupture de contrat à propos de Java, le langage de programmation développé par Sun pour Internet. De fait, depuis les déclarations de Microsoft, il y a ...

son ennemi Microsoft. Sun accuse Microsoft de rupture de contrat à propos de Java, le langage de programmation développé par Sun pour Internet. De fait, depuis les déclarations de Microsoft, il y a trois semaines, demandant aux dirigeants de Sun d'abandonner tous les droits sur Java dans le domaine public, le ton était monté entre les dirigeants des deux groupes (voir la revue de presse du 12/09). Intel et un certain nombre de constructeurs informatiques avaient soutenu Microsoft. Pour le président de Sun, Scott McNealy, il était hors de question de laisser Java à un consortium. De plus, dans un communiqué Sun affirme que le dernier logiciel de navigation de Microsoft, Internet Explorer 4.0, ne garantit pas une compatibilité à 100 % avec les applications écrites en Java, langage de programmation que Microsoft utilise sous licence. Poursuivant Microsoft pour "violation de marque déposée, publicité mensongère, rupture de contrat, concurrence déloyale, interférence dans un projet de développement économique et incitation à la rupture de contrat", Sun demande à la Cour fédérale de San José (Californie) de prendre immédiatement des mesures conservatoires afin d'interdire à Microsoft l'usage du logo "Compatible Java". (Le Figaro - Les Echos - La Tribune - 08/10/1997)