Sun Microsystems a créé la surprise en annonçant, pour le deuxième trimestre de son exercice fiscal 2007, un bénéfice net de 126 millions de dollars alors que le constructeur de serveurs...

Sun Microsystems a créé la surprise en annonçant, pour le deuxième trimestre de son exercice fiscal 2007, un bénéfice net de 126 millions de dollars alors que le constructeur de serveurs enregistrait une perte de 223 millions il y a un an.
 
Son chiffre d'affaires est également en hausse de 7% et a atteint 3,57 milliards de dollars contre 3,34 milliards un an plus tôt. Cette progression est en partie due à une augmentation des ventes des serveurs intégrant ses processeurs Sparc et des serveurs dotés de processeurs compatibles avec Intel.
 
L'accueil favorable réservé à son système d'exploitation Solaris 10 a aussi contribué à la hausse du chiffre d'affaires de Sun. D'ailleurs, plus de 7 millions d'exemplaires de ce système d'exploitation ont été téléchargés depuis que Solaris 10 est disponible gratuitement, a expliqué Jonathan Schwartz, le directeur général de Sun.
 
Par ailleurs, Sun Microsystems débute bien l'année puisqu'il a annoncé en début de semaine avoir conclu un accord avec le leader mondial des fabricants de processeurs Intel. Sun intègrera ainsi des processeurs Xeon sur ses serveurs et Intel adoptera, de son côté, Solaris 10.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 25/01/2007)