Pour laisser au gouvernement et à Microsoft le temps de présenter leur interprétation des faits, le procès anti-trust a été suspendu pour un mois. Ouvert le 19 octobre 1998, ce procès a été suspen...

Pour laisser au gouvernement et à Microsoft le temps de présenter leur interprétation des faits, le procès anti-trust a été suspendu pour un mois. Ouvert le 19 octobre 1998, ce procès a été suspendu une première fois fin février pour des raisons de calendrier et d'emploi du temps des parties et du juge Thomas Jackson. Il a repris le 2 juin. La défense comme le gouvernement ont présenté chacun trois témoins. Les plaidoiries finales suivront, à la reprise dans un peu plus d'un mois, avant la présentation par le juge de sa propre interprétation des faits. Ensuite, l'accusation et la défense proposeront leurs conclusions. Le juge rendra alors son verdict, vraisemblablement à l'automne. Le groupe Microsoft ou la division anti-trust pourront alors éventuellement faire appel et reporter d'autant l'application du jugement. (Dépêche AFP du 25/06/1999 parue dans Yahoo ! France)