Le géant du logiciel Microsoft a une nouvelle fois été pris pour cible par un virus informatique qui circule depuis vendredi dernier sur le Net. L’attaque touche doublement l’éditeur, puisque ce ...

Le géant du logiciel Microsoft a une nouvelle fois été pris pour cible par un virus informatique qui circule depuis vendredi dernier sur le Net. L’attaque touche doublement l’éditeur, puisque ce vers appelé Swen utilise non seulement la charte graphique (mise en page, logos…) de Microsoft dans l’e-mail qui contient le virus, mais il se fait passer pour un correctif de sécurité que ce dernier aurait envoyé.

Selon certains éditeurs de logiciels antivirus, la propagation de ce vers serait relativement rapide, avec plus de 30 000 ordinateurs infectés dans la seule journée de vendredi. Swen infecte les PC fonctionnant avec le système d’exploitation Windows, quelle que soit la version, laissant les Macintosh et les systèmes GNU/Linux tranquilles. Il se propage non seulement par mails, mais également par le biais des services d’échange de fichiers comme Kazaa ou des chats.

Heureusement, le virus ne détruit aucune donnée dans le disque dur, se contentant d’exploiter une faille d’Internet Explorer 5 découverte en mars 2001 pour désactiver les logiciels antivirus ou pares-feux protégeant l’ordinateur. Il s’auto-envoie ensuite à l’ensemble des correspondants présents dans le carnet d’adresse d’Outlook. Comme tout massmailer, Swen peut également saturer les messageries des ordinateurs qu’il infecte.

(Atelier groupe BNP Paribas – 22/09/2003)