Mercredi, le spécialiste en sécurité sur Internet Symantec a annoncé la sortie de Symantec Brightmail Anti-Spam Version 6.0. Sa principale innovation consiste à proposer à ses entreprises...

Mercredi, le spécialiste en sécurité sur Internet Symantec a annoncé la sortie de Symantec Brightmail Anti-Spam Version 6.0. Sa principale innovation consiste à proposer à ses entreprises clientes de nouveaux filtres non anglophones. Le spam vient principalement d’Amérique du Nord, et plus particulièrement des Etats-Unis. Il y a quelques jours, Sophos publiait son classement des plus gros exportateurs de spam : les Etats-Unis y détiennent la première place, avec 42,53 % (voir tout le classement dans notre article du 25.08.2004). Néanmoins, Symantec estime que 10 à 20 % de la totalité du spam n’est pas en langue anglaise. Ce qui explique que sa nouvelle version de Brightmail Anti-Spam soit à même d’identifier les messages dans 11 langues différentes, et sache appliquer uniquement les filtres de la langue concernée. Les utilisateurs de cette nouvelle version pourront également choisir dans quelle(s) langue(s) ils souhaitent recevoir et/ou bloquer les messages. (Atelier groupe BNP Paribas – 02/09/2004)