MediTelecom vient de remporter la deuxième licence de téléphonie fixe du Maroc, selon l'ANRT (Agence nationale de réglementation des télécommunications). Cet accord met fin au monopole de Maroc...

MediTelecom vient de remporter la deuxième licence de téléphonie fixe du Maroc, selon l'ANRT (Agence nationale de réglementation des télécommunications). Cet accord met fin au monopole de Maroc Telecom, détenu à 51% par Vivendi Universal, sur les lignes fixes.

Quatre sociétés avaient déposé le 20 juin dernier des offres pour répondre à l'appel à la concurrence du gouvernement marocain. L'offre de MediTelecom s'élevait à 75 millions de dirhams, soit 6,8 millions d'euros.

Le second opérateur de téléphonie mobile du Maroc, détenu par l'Espagnol Telefonica, pourra ainsi exploiter une boucle locale, une licence de téléphonie longue distance et une licence internationale. L'ANRT a par ailleurs indiqué que deux licences de boucle locale seraient encore attribuées dans le cadre de l'appel d'offres.

Selon le rapport de l'ANRT, l'entrée de MediTelecom dans le marché de la téléphonie fixe et des services afférents permettra une amélioration significative des services de télécommunications marocains.

(Atelier groupe BNP Paribas - 11/07/2005)