Dix-huit minutes : c’est l’espérance de vie moyenne, aujourd’hui, d’un PC connecté à Internet sans avoir été protégé des patchs correctifs de sécurité nécessaires. L’Internet Storm Center a...

Dix-huit minutes : c’est l’espérance de vie moyenne, aujourd’hui, d’un PC connecté à Internet sans avoir été protégé des patchs correctifs de sécurité nécessaires. L’Internet Storm Center a publié sur son site cette donnée, établie comme le temps moyen entre les rapports d’infection publiés par une adresse IP classique.

Ce temps moyen est variable d’un réseau à un autre - puisque certains fournisseurs d’accès bloquent les ports communément exploités par les vers et les virus - et d’un mois à l’autre : il semble en effet logique que le temps de survie se réduise lorsque les attaques se font plus fréquentes, à certaines périodes de l’année.

Ce qui inquiète l’Internet Storm Center, en revanche, c’est que le temps moyen de survie d’un PC auquel on n’a pas appliqué les correctifs de failles jugées critiques continue de s’amenuiser… A tel point qu’un jour ce temps moyen puisse être inférieur au temps nécessaire au simple téléchargement des programmes assurant la protection d’un PC. Nombre d’ordinateurs tout neufs finiraient alors grillés avant leur première utilisation !

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/08/2004)