Smart city

Au Texas, la blockchain vient en aide aux sans-abris

  • 16 Avr
    2018
  • 2 min

Le Mayor's Challenge Program a été lancé à Austin, au Texas, afin de fournir des services aux sans abris. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Nul ne doute encore des bienfaits et espoirs que porte en elle la technologie blockchain : résoudre des problèmes économiques, politiques ou bien sociaux en prodiguant des solutions décentralisées, privées et sécurisées. Si les banques et les entreprises capitalistes ont été les premières à adopter la technologie, les États ne sont pas en reste. Ils sont en effet de plus en plus nombreux à considérer la blockchain dans la gestion administrative, juridique et parfois même organisationnelle de leur pays, de leurs départements, de leurs villes. Et aux États-Unis, de nombreux programmes municipaux comportant des solutions blockchain se sont créés cette année. Le dernier en date nous vient d'Austin, au Texas. La ville, particulièrement victime de la crise économique de 2008, a su se réinventer et attirer les start-up et les talents du numérique venus de tous les États-Unis. Aujourd'hui, dans sa quête pour devenir une véritable Smart City, Austin vient de déployer le Mayor's Challenge Program en partenariat avec la Dell Medical School de l'Université du Texas et Bloomberg Philantropies, un dispositif utilisant la blockchain afin de garantir l'identité des sans-abris et l'historique des soins qu'ils ont reçu. Cette initiative permet en effet aux municipalités de mieux connaître les personnes sans domicile fixe, leur état de santé et leurs besoins afin de leur apporter une assistance personnalisée. Cependant, les sans-abris sont une population vulnérable, et ces opérations de profilage doivent être particulièrement encadrées et se limiter à l'aide humanitaire et sanitaire et ne pas tomber dans un système de surveillance municipale. 

Rédigé par Théo Roux