Début septembre, Thales IS annonçait l’échec de son rachat par GFI Informatique. Mais la filiale de services informatiques du groupe Thalès entend toujours acquérir une dimension européenne...

Début septembre, Thales IS annonçait l’échec de son rachat par GFI Informatique. Mais la filiale de services informatiques du groupe Thalès entend toujours acquérir une dimension européenne de manière à honorer ses contrats passés avec des entreprises présentes sur plusieurs pays du Vieux Continent. Malgré un chiffre d’affaires annuel prévu en hausse de plus de 20 % (estimations autour de 500 millions d’euros), la direction de Thales IS estime nécessaire de figurer parmi les 10 premières SSII européennes en 2004 pour bénéficier d’une taille suffisamment critique pour remporter de gros contrats. (Atelier groupe BNP Paribas – 14/10/2002)