Passer du statut de groupe d'électronique grand public à celui de spécialiste de l'électronique pour l'industrie et des médias. Telle est l'ambition du français Thomson...

Passer du statut de groupe d'électronique grand public à celui de spécialiste de l'électronique pour l'industrie et des médias. Telle est l'ambition du français Thomson, qui entreprend dans le but d'accélérer cette mutation de se séparer de ses branches Audio, Vidéo et Accessoires.

"Ces activités ne contribuent pas au plan stratégique du groupe à deux ans", explique Thomson dans un communiqué, ajoutant que le groupe avait déjà reçu des "marques d'intérêt" pour ces dernières.

Les deux branches concernées génèrent ensemble un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 700 millions d'euros . Ce sont elles qui englobent l'ensemble des activités grand public du groupe : lecteurs DVD, baladeurs numériques, télécommandes, décodeurs...

Thomson fait le choix d'abandonner les activités sur lesquelles il souffre de la concurrence acharnée des fabricants asiatiques pour se concentrer sur les équipements destinés aux professionnels du son et de l'image, comme en témoigne ses volontés de rachat de la branche Broadcast Multimedia de Thales.

(Atelier groupe BNP Paribas - 12/12/05)