s'orienter davantage sur le secteur des portables. En raison du ralentissement attendu de la croissance du marché mondial, particulièrement aux Etats-Unis, Toshiba table désormais, au titre de l'ex...

s'orienter davantage sur le secteur des portables. En raison du ralentissement attendu de la croissance du marché mondial, particulièrement aux Etats-Unis, Toshiba table désormais, au titre de l'exercice 1997-1998 qui sera clos fin mars, sur un volume de 3,7 millions d'unités vendues dans le monde au lieu des 4 millions d'unités espérées en début d'année. 2,7 millions de machines ont été commercialisées par Toshiba au cours du dernier exercice pour un chiffre d'affaires de 39 milliards de F. Cette année, par rapport aux premières estimations, son chiffre d'affaires devrait baisser de 10 % et atteindre, avec cette activité, 52 milliards de F. Alors qu'il y a encore quelques mois, le groupe nippon espérait vendre 2 millions de micro-ordinateurs aux Etats-Unis cette année, il ne compte en vendre maintenant que 1,7 million. Si aucun plan n'a été annoncé en vue de la réduction de sa production dans les domaines des semi-conducteurs et des écrans à cristaux liquides, le groupe reconnait toutefois que ces nouveaux plans pourraient bien avoir des répercussions sur ses bénéfices de l'exercice 1997-1998 , mais sans pour autant revoir à la baisse pour, tout au moins pour l'instant, ses prévisions en matière de résultats. (Les Echos - 26/08/1997)