Le groupe électronique japonais Toshiba et la société américaine SanDisk vont créer une filiale commune pour fabriquer des mémoires flashs. Cette nouvelle société, détenue à 50/50 par les deux gr...

Le groupe électronique japonais Toshiba et la société américaine SanDisk vont créer une filiale commune pour fabriquer des mémoires flashs. Cette nouvelle société, détenue à 50/50 par les deux groupes, produira, à compter de janvier, des mémoires flashs de 512 mégabits et de 1 gigabit. Elle servira également de superviseur technique des cartes à mémoires protégées Secure Digital (DS) développées par SanDisk, Toshiba et Matsushita. Les mémoires flashs et les mémoires de type SD sont utilisées dans des appareils numériques comme les baladeurs, les appareils photos, les caméscopes ... Elles permettent de conserver les données audio et vidéo avec des capacités plus importantes que les classiques CD. Les deux groupes espèrent que leur filiale réalisera un chiffre d'affaires de plus de un milliard de dollars à partir de 2002. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)