Smart city

Les Uber du ciel vont-ils prendre leur envol ?

  • 12 Dec
    2017
  • 2 min

En attendant la voiture volante d'Uber, des start-up tentent de s'imposer comme les VTC du ciel.

La voiture volante n'est plus de la science-fiction mais un des objectifs d'Uber, annoncé au Web Summit. L'entreprise de voitures de transport avec chauffeurs (VTC) prévoit de lancer UberAir en 2020, en partenariat avec la NASA. Après la terre, pourquoi pas l'air. L'idée a déjà fait son chemin chez les startuppers, qui sont quelques-uns à tenter leur chance. L'un des derniers projets en date est britannique. Waves technology propose, depuis peu, de commander une course en avion entre les îles anglo-normandes, et à partir de 2018 vers le continent, exactement comme on commanderait un Uber ou un Lyft via une application. Puis de partir au plus tôt trente minutes après la commande. Les utilisateurs peuvent rejoindre un vol en préparation et acheter une place — ce qui serait comparable à UberPool et Lyft Line — ou organiser un vol, en choisissant ou non de le partager avec d'autres passagers. LeJet, JetSmarter ou encore PrivateFly suivent un modèle similaire, bien que ce dernier se présente également comme un comparateur de prix. La plateforme française de coavionnage Wingly se rapproche davantage du BlaBlaCar de l'aviation, puisque les pilotes peuvent eux-même proposer des trajets. Toutes ces jeunes pousses ont en tout cas vocation à faire gagner du temps au client, que ce soit pour un voyage d'affaires ou de loisir. Un tel service pourrait pallier le manque de fréquences de certaines lignes commerciales, ou permettre plus de flexibilité… à condition que les régulateurs les autorisent. Aux États-Unis, les avions de la start-up Flytenow ont été cloués au sol en décembre 2015 : la FAA (Federal Aviation Administration) considérait que les pilotes auraient dû avoir des licences pour effectuer des vols commerciaux et non pas simplement des vols privés. Uber a contourné l'obstacle réglementaire en s'associant à des professionnels pour UberCopter, le Uber des hélicoptères, lancé à Cannes et à Nice le temps d'un festival. Devra-t-on pour autant attendre qu'Uber prenne l'initiative pour voir se généraliser les VTC de l'air ?

Rédigé par Sophia Qadiri